18 mois perdus...

Facebook se charge régulièrement via sa rubrique souvenir de nous ramener à des moments d'un passé pas si lointain, en tout cas pas avant qu'on aie Facebook, quoi....

Aujourd'hui comme d'autres fois, via des vidéos ou cette photo, il me renvoie à ma culpabilité de Maman. La maman qui ne savait pas.

Sur cette photo, Titi a 18 mois. En prenant cette photo et la publiant avec la légende "Nooonn je ne veux pas entendre ça", je passe complétement à côté d'une souffrance, je passe à côté de son autisme.

Autant je me suis angoissée durant ses 6 premiers mois, trouvant l'acronyme BaBI (Bébé aux Besoins Intenses) pour me rassurer et expliquer le fonctionnement atypique de ce bébé.

Mais là, à 18 mois, je ne suis plus très inquiète, enfin pas encore, car c'est vers ses 2 ans / 2 ans et demi que je vais m'inquiéter à nouveau. J'ai contacté le CAMSP alors qu'il avait 2 ans et demi, il a été accompagné dés ses 3 ans. 18 mois d'accompagnement de perdu faute d'information...

Si ce geste là m'avait interpellée, il aurait été accompagné un an et demi plus tôt... 1 an et demi à cet age c'est essentiel...

Ce matin cette photo arrive sur mon mur et me fait pleurer... Je lui ai fait perdre 18 mois d'accompagnement parce que je ne savais pas.

Je le savais anxieux, j'ignorais l'origine de ses angoisses.

Je le croyais prudent et calme, il avait un retard psychomoteur, une hypotonie compensée par une hyperextension. 

Je le croyais peu bavard, il avait un retard de langage.

Je le savais sensible au son, il était en hyperacousie.

Je ne le savais pas autiste.

 

Voilà pourquoi on doit sensibiliser le monde entier à l'autisme, pour favoriser le diagnostic et donc l'accompagnement précoce !

Pour éviter à d'autres ces 18 mois perdus...